Questions que vous nous posez fréquemment...

Cette liste non exhaustive a été établie à partir des interrogations et centres d'intérêt de nos amis. Elle est bien évidemment appelée à évoluer en fonction de vos réactions et questions nouvelles dont les réponses pourront intéresser d'autres interlocuteurs...

  • Pas besoin de visa pour venir au Sénégal et en Casamance. 

 

  • Comment préparer sa valise ?      

    Ne surchargez pas vos bagages d'effets inutiles. On trouve tout sur place (vêtements, chaussures, casquettes et chapeaux, lunettes de soleil... à petit prix et, en plus, vous serez couleur locale) par exemple, les chaussures de marche ou randonnée ne sont franchement pas indispensables (à moins de vouloir vous déguiser en Indiana Jones...) il sera préférable de privilégier les sandalettes et les tongs (que vous trouverez sur place). Vous marcherez le plus souvent dans des endroits sablonneux et, rassurez-vous, il n'y a pas ou peu d'insectes ou serpents dangereux nécessitant une protection... et nous éviterons, sauf si c'est votre souhait, le 'hors piste'.

   Si les journées sont chaudes voire très chaudes en Casamance, les nuits peuvent être fraîches (peut-être pas pour vous louloum, mais parfois, au petit matin, vous comprendrez pourquoi il y avait, dans votre campement ou auberge, une couverture pliée sur votre lit... et si elle n'y est pas : demandez la!). Par contre la journée, vous apprécierez le ventilo...

    Vous n'oublierez pas une crème solaire et des "boules Quiés" ou quelque chose comme ça (En Casamance, vous dormirez essentiellement à la campagne, les coqs aussi et ils aiment se lever très très tôt et le faire savoir!) .

 

  •  Argent, change ?

Vous trouverez des DAB (Distributeurs Automatiques de Billets) 24h/24 et des banques, succursales, agences locales (étant pour la plupart correspondants de banques françaises et/ou européennes) dans les villes principales (Dakar, Ziguinchor, Cap Skirring...)

Vous vous serez préalablement renseignés, avant votre départ, auprès de votre banque sur les modalités de change voire de transfert... et les commissions que prélèvent les différents intermédiaires!

Tableau d'aide à la conversion

CFA

euro

100

500

1000

2000

5000

8000

10 000

15 000

20 000

50 000

80 000

10 000

0,15

0,76

1,52

3,04

7,62

12,19

15,24

22,86

30,48

76,22

121,95

152,44

  Ces informations vous sont proposées à titre purement indicatif et ne sont qu'une image à un instant donné (lorsque 1 € = 656 CFA) de la parité de nos devises. Vous prendrez bien évidemment la précaution de l'actualiser en fonction des nouvelles données économiques internationales et de l'évolution des taux de change...

 

 

  •  Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication : en clair le téléphone et Internet.

   Vous entendrez peut-être le "bombolong" depuis le fin fond de la brousse ou plus souvent le tam tam, le djembé... mais rassurez-vous la couverture pour la téléphonie mobile est suffisante sur l'ensemble du territoire sénégalais pour pouvoir utiliser votre téléphone portable. Par contre, nous vous conseillons d'avoir recours aux cartes 'téléphoniques' vendues sur place (après avoir désimbloqué votre GSM ou si vous préférez un mobile dual sim) si non, il risque de vous en coûter fort cher en utilisant uniquement votre réseau français et avec bien sûr un forfait "international"...

   Si la Casamance n'est pas encore, à ce jour, complètement desservie en électricité (la fée "Senelec" progresse mais certains villages restent encore isolés et sans électricité). Il reste donc l'électricité solaire (Aladin vous expliquera comment et pourquoi ça marche bien en Casamance - voir La Casa Star => http://casa-star-elinkine.com/senegal/afrique-senegal-casamance-decouvrir-partager/). Et quoiqu'il en soit, nous trouverons toujours une solution pour recharger les batteries de vos caméras, appareils de photo, tablettes ou portables.

   Pour ce qui est d'Internet, vous trouverez assez facilement, dans les grandes villes, un cybercafé où pour 250 CFA l'heure de connexion, vous accèderez à votre messagerie (le confort sera souvent spartiate et les temps d'affichage seront parfois longs car les connexions réseau 'avancent' à la vitesse du caméléon ... mais ça marche!)

   Enfin, si vous possédez, dans un de vos tiroirs, un téléphone portable en ordre de marche mais que vous n'utilisez plus, faites-le 'desimlocker' (voir marche à suivre sur Internet...) et amenez-le avec vous. Soit vous l'utiliserez sur place avec une carte téléphonique (voir ci-dessus), soit vous croiserez sans doute au cours de votre périple quelqu'un qui n'a pas les moyens de s'en acheter un mais qui saura s'en servir...

 

  •  Le Courrier ?

   Les timbres seront à acheter à la Poste (ils sont souvent magnifiques! - ~450 CFA).

   Les cartes postales (~200 CFA) vous en trouverez de très belles et originales qui viendront compléter vos photos personnelles.

   La durée moyenne d'acheminement entre la Casamance et la France est d'une quinzaine de jours environ...

 

 

  •  Peut-on tout photographier ?

   Oui à part quelques 'logiques' exceptions (militaires, police, gendarmerie... ou certaines personnes qui chercheront à monnayer leur image). avec courtoisie et respect, vous demanderez toujours aux personnes (adultes, enfants) leur permission.

   N'oubliez pas si vous utilisez un appareil numérique d'emporter batterie et mémoires complémentaires, car vous vous en donnerez à coeur joie!

 

  •  Peut-on tout marchander ?

   à l'exception des produits étiquetés (à part les "superettes", c'est assez rare en Casamance mais de temps à autres dans certains magasins de Dakar) vous êtes même invités à discuter le prix annoncé par le vendeur. C'est presque un "rite incontournable' et, un peu à la manière des palabres, c'est un signe adressé au vendeur pour lui signaler l'intérêt que vous portez à sa marchandise.

   La coutume dit que vous pouvez baisser le prix annoncé de moitié voire d'un tiers. 

   Soyez cependant attentifs et respectueux du travail d'un artiste ou artisan... comme le titre d'un de vos jeux télévisés en France, essayez de convenir du "juste prix" (toutes peines méritent salaire !).

   Est-il besoin de souligner que la présence à vos cotés d'un guide en qui vous avez confiance est souvent fort utile lorsqu'il s'agit pour vous de trouver ce "juste prix".

 

  •  décalage horaire ?

 

   Dakar et la Casamance se situant géographiquement dans le fuseau horaire précédent à l'ouest celui de Paris - Madrid, on peut dire que le décalage horaire est de - 2 heures, en tenant compte de nos horaires d'été ou hivers). En clair, lorsqu'il est 12 h 00 à Paris ou Madrid, il est 10 h 00 à Dakar.

 

  •  Contrôles de sécurité aéroportuaires ?

   (Dura lex sed lex) l'erreur à ne pas commettre est d'acheter à l'aéroport de Dakar, en zone internationale avant l'embarquement, confitures ou alcool, car les contrôles de sécurité d'entrée en Europe (espace Shengen) sont devenus très rigoureux et vous serez obligés d'abandonner ce type d'achat... Ce qui est arrivé à un de nos amis touristes en transit à Bruxelles qui s'est vu contraint de laisser les 2 pots de confiture (Bissap et Patate/Pain de singe...) qu'il avait achetés quelques heures avant dans une des boutiques de l'aéroport de Dakar!

 

 

  •  La nourriture ?

 

 

 

 

 

 

   La cuisine sénégalaise est diverse et variée même si on retrouve souvent les mêmes ingrédients (viandes, volailles, poissons, légumes.... riz, semoule, frites). Si nous aimons ajouter du piment, rassurez-vous, les campements, gîtes, hébergements, restaurants accueillant des touristes savent fort bien votre goût modéré pour les piments et vous prépareront des plats succulents et doucereusement épicés.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×